RENSEIGNEMENTS
Un conseil, une question sur votre chiot
Je suis là pour vous répondre


CIMG0108.JPG



Tél : 05.58.91.56.03

Port : 06.31.08.63.20

Yorkshire

Cliquez ICI



Possibilité de livraison à domicile

Coût : 120 €

Chihuahua



Cliquez ICI



Possibilité de livraison à domicile

Cout : 120 €
Présentation

Fermer VOS PHOTOS

Fermer CHENIL

Fermer CONSEILS D'ELEVAGE

Fermer LES ADMINISTRATIONS

Fermer ANATOMIE

Fermer STANDARD

Fermer SON AGE

Fermer LES PRENOMS

Fermer ME JOINDRE

Fermer LES PARASITES

Technique

Fermer GIFS ANIMES

Fermer LES NAISSANCES DES CHIOTS

CONSEILS D'ELEVAGE - Comprendre son chien

COMPRENDRE SON CHIEN



Il nous est arrivé à tous de remarquer la variété de signaux que les chiens utilisent, tant avec d'autres chiens qu'avec l'homme : signaux vocaux, comme gémir, aboyer ou grogner ; signaux visuels, comme se baisser sur les pattes arrière pour inviter au jeu, ou baisser les oreilles et la queue en signe de crainte.
Tous ces signes, et beaucoup d'autres, comme les signaux olfactifs transmis surtout par l'émission d'urine, font partie d'un "langage", qui est le système de communication propre à chaque espèce. Effectivement, à l'intérieur de chaque espèce, les animaux communiquent entre eux par des messages qui leur sont propres.

Le chien fait partie des espèces très développées socialement, étant en l'occurrence une espèce riche en signaux de communication, surtout visuels, sonores et olfactifs.




LES MESSAGES DU MUSEAU

Les expressions du museau sont fondamentales dans le langage canin, particulièrement chez les races qui peuvent modifier la position des oreilles. Celle ci, ainsi que celle des lèvres, nous révèlent les intentions du chien. En résumé, on peut retenir les points suivants :

- un regard fixe et attentif, la pupille rétrécie, accompagné quelquefois d'un grognement sourd et d'un léger hérissement du poil du dos, est un signe de menace.

- un regard baissé et fuyant est signe de timidité, mais s'il sous-entend la peur véritable, il peut devenir un signal d'attaque.

- un regard attentif, accompagné d'un battement de queue, d'un aboiement et d'une inclinaison du corps vers l'avant, peut signifier "Veux-tu jouer avec moi ?".

- Un regard languide et "parlant", presque implorant, le chien pouvant être assis et avoir l'eau à la bouche, signifie tout simplement que le chien attend patiemment sa pâtée.

- un regard absent, une position apathique et une faible réaction à son entourage peuvent indiquer la maladie, d'origine physique ou nerveuse ; parfois, un tel regard précède de réelles crises de nerfs qui peuvent entraîner des réactions très agressives et absolument imprévisibles, pouvant même être dirigées contre l'homme.




LES MESSAGES DU CORPS ET DE LA QUEUE

Le corps du chien, dans son ensemble, est capable de transmettre un "discours", que ce soit en changeant de posture ou en hérissant le poil jusqu'à donner l'impression qu'il a augmenté de volume.

Le principe général est simple : plus la pose est imposante (oreilles dressées, poil hérissé, station debout), plus elle montre une domination sur l'environnement, y compris sur les autres chiens et les hommes ; à l'inverse, plus la pose est humble (queue entre les jambes, oreilles basses, position rampante), plus l'intention du chien est de se montrer soumis,vaincu, ou "amoureux"dans le cas d'un mâle courtisant une femelle en chaleur.
La signification du battement de queue n'est pas encore très claire : nous comprenons tous le message de notre chien quand il arrive vers nous en remuant la queue avec sa laisse, sa gamelle ou sa balle dans la gueule, et nous l'interprétons comme le désir d'aller en promenade, d'avoir à manger, ou de jouer avec nous.
Cependant, le chien remue la queue, même dans des situations de rivalité avec d'autres chiens, avec une signification agressive. Ce comportement se manifeste d'ailleurs déjà chez le chiot durant la tétée et, en général, quand il est en compétition avec ses frères. Chacun peut, d'un mouvement de queue, signaler sa présence, en répandant son propre signal olfactif qui, comme on le verra plus loin, est un autre système de communication important.
Le battement de queue dans l'attente du jeu ou d'une récompense est un signal infantile que le chien adulte gardera envers ses semblables et l'homme.




QUE DIT LE CHIEN

Les messages sonores sont largement utilisés par le chien pour communiquer, y compris sur de grandes distances. On connaît les choeurs qui se déclenchent aux heures les plus impensables quand, alors qu'on dort du sommeil du juste, les chiens de tout le voisinage se signalent mutuellement un bruit suspect ou simplement le passage de quelqu'un. Et on connaît aussi l'aboiement furieux de certains chiens qui signalent ainsi à leur propriétaire que quelqu'un s'approche de la maison, ce qui est naturel en tant que système de défense de son territoire par le chien, mais quelque peu fastidieux pour le propriétaire, autant que pour ses voisins ! C'est toutefois l'un des buts de la communication sonore : signaler un danger au groupe, de manière à pouvoir préparer la défense immédiatement.
Les messages sont différents selon le type de voix utilisé : le chiot signale à sa mère qu'il a froid, faim ou besoin de soins en gémissant ; l'adulte signale à ses compagnons en aboyant qu'il faut être attentif au danger ou à une proie ; le mâle signale à la femelle, par une série de sons variés, son ardeur amoureuse.




PARLER A SON CHIEN

Comment communiquer oralement avec son chien ?

Beaucoup pensent que le chien "comprend"la signification des mots les plus variés et des discours les plus complexes, au point de pouvoir instaurer avec lui un véritable dialogue.,que ce soit pour le récompenser ou pour manifester son désaccord. La seule certitude, c'est que le chien apprend à associer un signal donné à son comportement : par exemple, il peut associer le mot "viens "au fait de s'approcher de nous et au fait de recevoir une récompense : ou encore le mot "assis"au fait de s'asseoir devant nous pour recevoir immédiatement une caresse accompagnée d'un "c'est bien"; ou les mots "va t'en"en réponse à sa tentative de grimper sur notre divan préféré, suivi d'un "non"de désapprobation. À travers de telles associations, on instaure ce qu'on appelle "l'apprentissage par conditionnement", c'est à dire que le chien apprend qu'il y a une relation entre un certain signal sonore et son comportement.
L'important étant d'utiliser toujours le même mot pour chaque message, sur le même ton et en faisant les mêmes gestes. Sans cela, le chien serait dérouté et on ne pourrait plus attendre de lui qu'il comprenne des signaux différents et y obéisse, même s'ils veulent dire la même chose.




LES ABOIEMENTS DU CHIEN

Quand le chien aboie sans raison...

Il arrive souvent que le chien tente littéralement d'assourdir son entourage en aboyant sans cesse et on entend des propriétaires désespérés dire "je ne sais plus ce qu'il faut lui donner ou lui dire pour le faire taire ".Mais lorsqu'on sait qu'aboyer est pour le chien un système de communication, il est logique de constater que notre attention et notre réponse, loin de faire taire le chien, l'encouragent à aboyer. C'est donc au propriétaire de faire la différence entre l'aboiement "motivé"et l'aboiement inutile. Il faut prêter attention au premier et ignorer le second, pour que l'animal puisse remarquer quand son système de communication est approuvé ou non.
Par exemple : si votre chien aboie longuement après vous avoir apporté sa balle, ne pensez pas qu'il arrêtera si vous le faites jouer, car il recommencera très vite. Si, au contraire, vous lui apprenez à obéir à un commandement de silence, alors vous pourrez lui lancer la balle pour jouer avec lui, en le récompensant de son silence.




LE MARQUAGE DU TERRITOIRE

Les signaux olfactifs et le marquage du territoire :

Si vous avez un chien mâle vous avez sans doute remarqué que, durant les promenades quotidiennes, si d'autres chiens soit présents, et surtout si vous alleu dans un endroit peu familier, sa première préoccupation est de marquer "d'urine tous les objets verticaux présents : arbres, roues d'automobiles, angles d'immeubles, etc. De cent manière, votre chien signale aux autres chiens sa présence et qu'il est éventuellement prêt à s'accoupler avec les femelles disponibles. Le message olfactif est basé sur l'émission d'odeurs à travers l'urine, la matière fécale, la salive et certaines glandes ; dans les périodes de chaleur, des "phéromones"sont émises. Ce sont des sécrétions dont l'odeur particulière indique la disponibilité pour l'accouplement.
Le marquage du territoire est plus intense de la part des animaux "dominants", qui affirment de cette manière leur position.
Un tel comportement peut être réduit par la castration. Le fait de creuser des trous dans le sol peut également être un système de marquage du territoire.




LE CHIEN SALE

Lorsque le chien salit la maison :

Ce comportement pénible est caractéristique d'un chiot à peine introduit dans le milieu familial et va en diminuant, jusqu'à disparaître lorsque l'animal, après une éducation adéquate, a appris qu'il ne doit "salir "qu'à l'extérieur du milieu domestique.

Si un tel comportement dure, il peut être le signe d'un état pathologique (le chien, malade, ne peut se retenir) ou d'une mauvaise éducation ou encore d'un trouble du comportement.

Le "syndrome de l'abandon "en est un exemple, quand le chien ne salit la maison que lorsqu'il est seul.

L'urine "de soumission" est un cas particulier : le chien urine en plus ou moins grande quantité, par exemple au retour de ses maîtres, après être resté seul, ou quand il a été réprimandé ou encore lorsqu'il est particulièrement agité. C'est un phénomène émotif, qu'on ne résout jamais en punissant : comme pour les cas précédents et pour tous les problèmes de comportement, il est nécessaire de rechercher et de comprendre ce qui est à l'origine du trouble. Une fois exclue toute cause pathologique, on peut intervenir pour modifier le comportement de l'animal, si possible de manière durable et définitive.


Date de création : 27/06/2007 @ 20:02
Dernière modification : 03/09/2010 @ 11:52
Catégorie : CONSEILS D'ELEVAGE
Page lue 7378 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article


Réaction n°1 

par luna le 06/03/2008 @ 08:28

que peut on faire avec un pinscher nain en matière de dressage ? aime t'il le style agility ?
sont ils fragiles au froid, au chaud ?
merci de vos conseils

 
Berger des pyrénées


Cliquez ICI


Possibilité de livraison à domicile

Coût : 120 €

Visites

 208077 visiteurs

 1 visiteur en ligne

pub1
^ Haut ^